Lieurac Productions

37 rue des Panoyaux

F-75020 Paris

France

T:+33 1 71 73 67 35

F:+33 1 44 50 07 60

Contactez-nous





Recherche d'un film

par un ou des mots
de son titre.

LES ARTISANS DE LA MER (série de 1 à 13)

Pendant des siècles, l'histoire de la pêche est faite des rapports que l'homme entretient avec son environnement. Le savoir faire des pêcheurs dépend avant tout de leur connaissance du milieu aquatique. Tout repose sur l'astuce, l'habileté et la capacité des hommes à inventer des engins de pêche directement issus de leurs observations.

Ce savoir faire, cette intelligence de la nature et du geste, l'adéquation des engins, forment le sujet de cette série documentaire. Ces émissions seront consacrées à l'observation et à l'étude des dernières techniques traditionnelles de pêche telles qu'on peut encore les trouver le long de certaines côtes: pourquoi se ont-elles maintenues, comment sont-elles transmises, quels sont les gestes et les techniques ?

Ces émissions rendent hommage au pêcheur traditionnel, à celui pour qui la force des bras, l'intelligence de la nature et l'astuce sont les seuls garants de sa survie.




L'homme et les océans (01)



COPYRIGHT : 2002
RÉALISATION : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX
AUTEURS : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX, François LE BAYON
FORMAT : DV Cam
DIFFUSION : Beta numérique
DURÉE : 52 minutes
NATURE : documentaire
VERSION(S) : espagnole, française
PRODUCTION : Centro Promotor de la Imagen, Tellesonne, Cannes TV, Lieurac Productions
PARTICIPATION : Centre National de la Cinématographie

De l'Europe à Terre-Neuve, de l'Argentine à l'Afrique, des rives de l'Inde à Bali, pêcheurs pauvres et pêcheurs riches puisent sans discontinuer dans une ressource qui jour après jour donne des preuves de sa fragilité.
En un tour du monde rapide, il est démontré que l'exploitation industrielle et incontrôlée de la mer est une menace pour les écosystèmes marins mais que la pauvreté est également une menace pour l'océan.
Dans ce premier numéro, sorte de résumé/introduction à la série "LES ARTISANS DE LA MER", sont présentés les communautés, les individus, les lieux et les situations qui seront l'objet de développements plus complets au cours des treize émissions.

La globalisation de la pêche (02)



COPYRIGHT : 2002
RÉALISATION : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX
AUTEURS : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX, François LE BAYON
FORMAT : DV Cam
DIFFUSION : Beta numérique
DURÉE : 52 minutes
NATURE : documentaire
VERSION(S) : espagnole, française
PRODUCTION : Centro Promotor de la Imagen, Tellesonne, Cannes TV, Lieurac Productions
PARTICIPATION : Centre Nationale de la Cinématographie

A travers l'étude spécifique de la pêche au Sénégal, on comprend comment la globalisation des marchés risque de démunir encore plus ceux qui parviennent à peine à survivre.

Menaces sur le corail (03)



COPYRIGHT : 2002
RÉALISATION : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX
AUTEURS : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX, François LE BAYON
FORMAT : DV Cam
DIFFUSION : Beta numérique
DURÉE : 52 minutes
NATURE : documentaire
VERSION(S) : espagnole, française
PRODUCTION : Centre Promotor de la Imatge, Tellesonne, Cannes TV, Lieurac Productions
PARTICIPATION : Centre Nationale de la Cinématographie

Entre le réchauffement des eaux et l'apparition d'algues toxiques, le corail meurt en Polynésie française.
Le corail du Sultanat d'Oman : les couronnes d'épines (des étoiles de mer dévastatrices) prolifèrent depuis la disparition de leurs prédateurs.
Les coquillages du Pacifique : le commerce de ces coquillages décoratifs et très recherchés a un impact non négligeable sur l'environnement.
Les poissons d'aquarium du Costa Rica : un conflit entre l'industrie touristique de la plongée et ceux qui vivent de l'exportation de ces poissons.

Pêcheurs riches, pêcheurs pauvres (04)



COPYRIGHT : 2002
RÉALISATION : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX
AUTEURS : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX, François LE BAYON
FORMAT : DV Cam
DIFFUSION : Beta numérique
DURÉE : 52 minutes
NATURE : documentaire
VERSION(S) : espagnole, française
PRODUCTION : Centre Promotor de la Imatge, Tellesonne, Cannes TV, Lieurac Productions
PARTICIPATION : Centre Nationale de la Cinématographie

La pêche dans le Sultanat d'Oman. La richesse des eaux et leur protection font l'objet de tous les soins du Sultan et de son gouvernement. Ainsi, lorsque s'épuiseront les réserves de pétrole, l'avenir des communautés sera protégé.
Au Costa Rica, la communauté de Nicoya voit sa mangrove dévastée par la pollution et par l'afflux continuel de nouveaux pêcheurs fuyant la pauvreté. Les programmes d'éducation permettront-ils d'arracher les enfants au travail dans la mangrove ? Quel avenir représente les programmes de diversification vers le tourisme pour ces communautés ?

Crevettes voyageuses et thons volants (05)



COPYRIGHT : 2002
RÉALISATION : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX
AUTEURS : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX, François LE BAYON
FORMAT : DV Cam
DIFFUSION : Beta numérique
DURÉE : 52 minutes
NATURE : documentaire
VERSION(S) : espagnole, française
PRODUCTION : Centre Promotor de la Imatge, Tellesonne, Cannes TV, Lieurac Productions
PARTICIPATION : Centre Nationale de la Cinématographie

Comment le jeu du marché et la raréfaction de certains produits entraînent l'épuisement des espèces.
La paella "a la valenciana" est devenue un symbole de la globalisation (gambas d'Inde et calamars de Patagonie, ail et oignons de Chine, sauce tomate de l'Atlas marocain, seul le riz, avec un peu de chance, vient des rizières espagnoles).

En Inde, au Kerala, l'Institut Marin de Recherches sur la Pêche préconise, si on veut préserver la gamba, de réduire de moitié la flotte de pêche, en désarmant deux mille chalutiers. Mais le marché mondial fonctionne de façon implacable et si les gambas commencent à se raréfier, les prix monteront. S'il faut fabriquer plus de chalutiers, et des plus grands, les chantiers navals travailleront au forfait. S'il faut plus de gasoil pour ramasser les crevettes à la pelle, on consommera plus de combustible. Et le jour où la gamba sera épuisée, le marché abandonnera les pêcheurs à leur sort et se tournera vers d'autres mers et d'autres horizons. C'est le modèle de développement actuel, basé sur la compétitivité et l'exploitation intensive, et à bas prix, des ressources naturelles.

Le sushi et sa phénoménale renommée contribuent à décimer le thon rouge : l'explosion du marché du thon rouge s'est produite au milieu des années 70. Ces années-là, les captures de la flotte japonaise du Pacifique baissèrent, sans doute à cause de la surpêche. Parallèlement, la cuisine japonaise devint à la mode en Amérique du Nord et en Europe. La demande de sushi de thon augmenta et les prix s'envolèrent. Les prix exorbitants du marché de Tokyo (un thon frais peut valoir jusqu'au prix d'une voiture de luxe) font que l'on traque avec des moyens de plus en plus sophistiqués une espèce considérée comme à la limite de son seuil de reproduction.

Pêcheurs solitaires (06)



COPYRIGHT : 2002
RÉALISATION : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX
AUTEURS : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX, François LE BAYON
FORMAT : DV Cam
DIFFUSION : Beta numérique
DURÉE : 52 minutes
NATURE : documentaire
VERSION(S) : espagnole, française
PRODUCTION : Centre Promotor de la Imatge, Tellesonne, Cannes TV, Lieurac Productions
PARTICIPATION : Centre Nationale de la Cinématographie

Un pêcheur pauvre dans la mangrove du Costa Rica : un revenu fragile qui dépend totalement de l'état de l'environnement.
L'entretien, l'aménagement et la protection de la rivière Lima (Nord du Portugal) ont permis le retour de la lamproie et garantissent le revenu des pêcheurs locaux.
A Ameh (île de Bali), le filet communal fonctionne plus comme une espèce d'institution sociale que comme un système de pêche rentable, car ici le but des pêcheurs n'est pas de pêcher tout ce qu'ils peuvent, mais tout ce dont ils ont besoin.

L'art des pièges (07)



COPYRIGHT : 2002
RÉALISATION : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX
AUTEURS : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX, François LE BAYON
FORMAT : DV Cam
DIFFUSION : Beta numérique
DURÉE : 52 minutes
NATURE : documentaire
VERSION(S) : espagnole, française
PRODUCTION : Centre Promotor de la Imatge, Tellesonne, Cannes TV, Lieurac Productions
PARTICIPATION : Centre National de la Cinématographie

L'expression "arracher toutes ses richesses à l'océan" prend tout son sens quand on regarde comment travaillent les chalutiers et que l'on constate que le sens de la pêche a cédé le pas à la puissance de l'énergie. Mais il existe d'autre sorte de pêche, comme celle des pièges fixes : une pêche adaptée à la nature, qui ne traque pas les poissons, mais les attend patiemment à des endroits stratégiques.
- Les pièges en colimaçon de la Mar Menor (Espagne).
- Les pièges en colimaçon en Polynésie française.
- Les madragues du Sud de l'Espagne.
- Les filets à balancier de Kochi (Sud de l'Inde).

Les hommes de la plage (08)



COPYRIGHT : 2002
RÉALISATION : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX
AUTEURS : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX, François LE BAYON
FORMAT : DV Cam
DIFFUSION : Beta numérique
DURÉE : 52 minutes
NATURE : documentaire
VERSION(S) : espagnole, française
PRODUCTION : Centre Promotor de la Imatge, Tellesonne, Cannes TV, Lieurac Productions
PARTICIPATION : Centre National de la Cinématographie

C'est sur les plages que la pêche a commencé.
La grande senne de plage communautaire fut probablement la première forme de pêche, mais, pêche des pauvres, elle est souvent destructrice de l'écosystème. Sur les plages, d'autres systèmes, plus petits et ingénieux, démontrent aussi la capacité d'adaptation de l'homme à son environnement.
Conil de la Frontera (Andalousie) : comment un jouet d'enfant devient un instrument de pêche.
Plage de Kovalan (Inde du Sud) : les dégâts causés à l'environnement par la pauvreté. Pour capturer un seul poisson, la senne de ces pêcheurs pauvres a tué des centaines d'alevins qui auraient pu grandir, enrichir l'écosystème et nourrir ces hommes. Ceux-ci sont désormais inquiets et désemparés, parce que la grande senne de plage est le seul système de pêche qu'ils connaissent.
Galice (Nord de l'Espagne) : ici les plages se labourent et se récoltent comme des champs de blé.
Portugal : plage de Mira, une senne tirée par des boeufs s'avère préjudiciable pour l'écosystème.

Victimes et bourreaux (09)



COPYRIGHT : 2002
RÉALISATION : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX
AUTEURS : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX, François LE BAYON
FORMAT : DV Cam
DIFFUSION : Beta numérique
DURÉE : 52 minutes
NATURE : documentaire
VERSION(S) : espagnole, française
PRODUCTION : Centre Promotor de la Imatge, Tellesonne, Cannes TV, Lieurac Productions
PARTICIPATION : Centre National de la Cinématographie

Pour décorer les hôtels de Candidasa (Bali) on a prélevé les coraux des fonds marins. Dans ce paradis de la plongée sous-marine, le corail une fois disparu, les poissons ont fui...ainsi que les plongeurs.
A Hurgada sur la Mer Rouge : Le tourisme de la plongée a entraîné la création de réserves sous-marine dont sont exclus les pêcheurs locaux. Selon cette nouvelle économie, les beaux poissons sont beaucoup plus utiles frétillants dans les récifs que morts sur l'étal d'un marché.
Avant le barrage d'Assouan, l'Égypte exportait ses importants excédents de pêche vers la Turquie et vers la Grèce. D'énormes bancs de sardines s'amoncelaient en face des deux bouches du Nil, attirés par les alluvions que le fleuve charriait lors des crues. En régulant le fleuve et en mettant fin aux crues, on mit fin à ces apports nutritifs et la pêche entra en crise. En conséquence, l'Égypte est aujourd'hui obligée d'importer le tiers du poisson qu'elle consomme.
D'autre part, le barrage d'Assouan, en retenant les sédiments, fait baisser le niveau du delta du Nil qui, peut à peut, est envahi par la Méditerranée. La destruction des zones humides du delta affecte les poissons en premier, les pêcheurs ensuite et, à plus long terme, toutes les communautés des bords de la Méditerranée.

De la survie... au paradis (10)



COPYRIGHT : 2002
RÉALISATION : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX
AUTEURS : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX, François LE BAYON
FORMAT : DV Cam
DIFFUSION : Beta numérique
DURÉE : 52 minutes
NATURE : documentaire
VERSION(S) : espagnole, française
PRODUCTION : Centre Promotor de la Imatge, Tellesonne, Cannes TV, Lieurac Productions
PARTICIPATION : Centre National de la Cinématographie

Le pêcheur de crabe des vasières de la baie de Cadix : une ressource marine à priori inépuisable, tant que les pêcheurs continueront à exploiter avec retenue ces vasières...et sauront se contenter de leurs misérables revenus.
Les paysans du village de Hundsor (Sud de l'Inde) deviennent pêcheurs une fois par an. Chassé de leurs terres par la sécheresse, ils envahissent les lagunes de Kochi pour y pêcher dans des eaux qui leur assurent à peine la survie.
Une heure. C'est la durée de la flottabilité du katumaran de la plage de Virignam (Sud de l'Inde) dont le bois spongieux (du bombax) oblige les pêcheurs à de courtes sorties : c'est une garantie de protection du milieu marin.
Mais rien que dans l'état du Tamil Nadu, chaque année, il faut remplacer cinq mille katumarans pourris et inutilisables. En conséquence, les Bombax commencent à disparaître et la déforestation menace.
Sur l'atoll de Takapoto, en Polynésie française, on vit des perles noires, du tourisme et éventuellement... des aides financières de Paris. Ici on ne pêche que ce dont on a besoin et on mange le poisson entre amis selon les traditions gastronomiques locales. A Takapoto, on pêche pour le plaisir et non par nécessité.
Dans l'île de Graciosa aux Canaries, on a créé en 1995 la plus grande réserve marine de l'Union Européenne. Loin du développement touristique, de l'urbanisation de la côte et des inévitables changements culturels et environnementaux qui vont avec, les insulaires savent qu'ils vivent dans un paradis bien à part qu'ils désirent transmettre intact aux jeunes générations, en maintenant l'harmonie entre l'homme et l'océan.

Perles noires, perles blanches (11)



COPYRIGHT : 2002
RÉALISATION : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX
AUTEURS : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX, François LE BAYON
FORMAT : DV Cam
DIFFUSION : Beta numérique
DURÉE : 52 minutes
NATURE : documentaire
VERSION(S) : espagnole, française
PRODUCTION : Centre Promotor de la Imatge, Tellesonne, Cannes TV, Lieurac Productions
PARTICIPATION : Centre National de la Cinématographie

Les femmes plongeurs du Japon pratiquent une pêche sélective et durable, car il ne fait pas de doute que si, au lieu des poumons de ces femmes on utilisait des bouteilles d'air comprimé pour pêcher, les fonds marins d'Ise deviendraient stériles.
Les perles de Mikimoto : histoire de Mikimoto, technique d'implants et cultures des perles.
L'impact de la culture des perles noires de Takapoto aux Tuamotu sur l'environnement ne cesse de s'aggraver : leur production intensive engendre un appauvrissement de la lagune et les excréments de millions d'huîtres empoisonnent le corail. Or, il ne faut pas oublier que l'atoll se maintient au-dessus du niveau de l'océan grâce au renouvellement constant des coraux.

L'or des crevettes (12)



COPYRIGHT : 2002
RÉALISATION : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX
AUTEURS : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX, François LE BAYON
FORMAT : DV Cam
DIFFUSION : Beta numérique
DURÉE : 52 minutes
NATURE : documentaire
VERSION(S) : espagnole, française
PRODUCTION : Centre Promotor de la Imatge, Tellesonne, Cannes TV, Lieurac Productions
PARTICIPATION : Centre National de la Cinématographie

San Pablo, côte de Salinas (Équateur) : ici, le long des plages, on pêche des larves de crevettes pour l'aquaculture. Le rendement de cette activité est faible, mais elle garantit la survie de milliers de familles. Sur chaque centaine de larves capturées, dans le meilleur des cas, seulement une douzaine appartiennent à l'espèce de crevette acceptée dans les fermes aquacoles du pays. Le reste de la prise, fait de poissons minuscules et de crevettes, est rejeté sur la plage car il est sans valeur commerciale...mais d'une grande valeur pour le renouvellement des espèces. Nous sommes ici devant une crise sérieuse. Le problème est que, pour ces familles, il n'y a guère d'alternative.
Les problèmes engendrés par l'aquaculture en Équateur (région de San Pedro) : la destruction des mangroves pour construire les fermes aquacoles, le virus destructeur de la Tache Blanche, l'impact de la monoculture de la crevette sur l'emploi et la population.

Pêche artisanale et patrimoine (13)



COPYRIGHT : 2002
RÉALISATION : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX
AUTEURS : Ferran LLAGOSTERA, Juan Carlos ARBEX, François LE BAYON
FORMAT : DV Cam
DIFFUSION : Beta numérique
DURÉE : 52 minutes
NATURE : documentaire
VERSION(S) : espagnole, française
PRODUCTION : Centre Promotor de la Imatge, Tellesonne, Cannes TV, Lieurac Productions
PARTICIPATION : Centre National de la Cinématographie

La pêche artisanale a une importance fondamentale pour certaines régions de la C.E.E qui dépendent de cette activité. Celle-ci n'est pas seulement importante pour ce qu'elle produit mais pour les emplois que l'activité génère. On ne peut limiter le développement durable aux seuls domaines de la biologie ou de l'écologie. Le développement durable englobe le social et l'économique. En Europe particulièrement, c'est la conjugaison du respect du milieu marin, de la défense des cultures et des savoir-faire traditionnels et de l'apport du tourisme qui permettra d'assurer l'avenir des communautés maritimes.
L'estuaire du Sado (Portugal) : la réserve naturelle du Sado et la pêche artisanale. Protection d'une culture traditionnelle et maintien des emplois.
Embouchure de la Fal (Cornouailles britannique) : une zone spéciale de protection. Comment, dés 1930, une réglementation permit de sauver toute une activité traditionnelle et attira durablement le tourisme.
Comment le tourisme a détruit les fonds marins de Lanzarote (Canaries) : la protection du littoral doit être géré de façon globale.
Belgique : les pêcheurs à cheval des Flandres sont sans doute anachroniques, mais curieusement, ils préfigurent de nouvelles possibilités pour la pêche artisanale. Les enfants, le tourisme et les crevettes.
Au XXI siècle, la pêche européenne demeurera une pêche artisanale dans sa vaste majorité. Elle sera confrontée à de nouveaux horizons sociaux et économiques qui s'équilibreront entre pêche responsable, aquaculture, protection du milieu marin, conservation et exploitation des patrimoines culturels.

FAMILLES || LES BATAILLES DE L'OR VERT



Copyright © 2004-2017 - www.lieurac.com - Connexion - Hébergement : Monarobase - Haut de page